L’implantation d’un parc éolien à l’étude à Billio

Il s’agirait d’un parc de 12 MW pouvant fournir 30 millions de kWh/an. Cela couvrirait la consommation de plus de la moitié de la population de Centre Morbihan communauté.

Des études sur l’implantation d’un parc d’éoliennes vont démarrer dans les communes de Billio et de Plumelec, le long de la départemental 126.

C’est dans le cadre de la loi de transition énergétique, soutenant le développement des projets éoliens que la société Enercon étudie ce projet. Dès 2012, les communes de Billio et Plumelec avaient délibéré favorablement pour la mise en place d’une zone de développement éolien dans le secteur.

Expositions et permanences

Enercon tiendra des permanences d’information à la mairie de Billio le lundi 10 décembre, de 13 h 30 à 18 h. Une exposition présentera le déroulement d’un projet éolien et la zone d’étude retenue du 10 au 14 décembre. Pour Plumelec, la permanence se tiendra le lundi 17 décembre, de 8 h 30 à 12 h, à la mairie et l’exposition se tiendra du 17 au 22.

Ces deux expositions seront visibles aux horaires d’ouverture des mairies et un registre sera mis à disposition pour répondre personnellement à chaque commentaire.

Situation de la zone d’étude

La zone d’étude, localisée à plus de 500 m des habitations, se situe principalement à Billio sur le secteur du Camp-Romain de part et d’autre de la RD126 au sud-est de la commune en limite avec les communes de Cruguel et Plumelec. Une autre partie est à Plumelec, entre les villages de Bel-Air et la Ville-Gleux.

Les expertises

Plusieurs études sont ou vont être réalisées afin d’associer respect du territoire et production électrique. Il s’agit d’études sur le milieu humain pour garantir la tranquillité des riverains : acoustique, étude d’ombre, paysage et sur le milieu naturel : faune et flore.

Source : Ouest France Bretagne.

2 thoughts on “L’implantation d’un parc éolien à l’étude à Billio

  • 28 janvier 2019 at 13 h 56 min
    Permalink

    Bonjour le projet Éolien est une honte. Certains investisseurs n’hesiteraient pas à détruire notre belle nature sur les landes de Lanvaux.
    Tout ça pour installer des moulins à vent, des machines quasi inutiles qui fonctionnent au mieux 25 % du temps .
    Les gagnants dans l’affaire ; ceux qui louent leurs terrains, mais qu’ils se renseignent après 20 ans va venir le temps du démantèlement et là la facture c’est pour eux et c’est très cher , plusieurs centaines de milliers d’euros.
    Nous venons d’acheter une maison à Billio, et 5 mois après c’est la catastrophe, la maison va perdre 50 % de sa valeur. Si le projet doit se concrétiser, vendez vite Billiotais et Billiotaises, votre bien ne vaut plus rien.
    Un collectif va se créer bientôt…vous pourrez nous rejoindre.
    Merci

    Reply
  • 7 février 2019 at 10 h 34 min
    Permalink

    Je vous propose de vous rapprocher de la fédération nationale Vent de colère (http://www.ventdecolere.org), de la FED (environnementdurable.org) , de la SPPEF (http://www.sppef.fr). Nous sommes plusieurs sur les communes de Plumelec/Billio désireux de connaitre les retombés de ce projet.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer